N'abandonnez pas vos rêves !

“Une fois, Joseph fit un rêve…” Genèse 37.5

“Une nuit j’ai également fait un rêve, j’étais dans une prison et je racontais à mes frères tout ce que Dieu avait fait pour moi.”

Quelque temps plus tard, ce rêve devint ma vision, un objectif ardu que Dieu me demandait d’atteindre. Comment allais-je faire ? La justice m’avait déchu de tous mes droits civiques et mon casier judiciaire débordait de condamnations.

Face à toutes ces impossibilités, l’envie d’abandonner et de mettre de côté ce rêve pour me diriger vers des choses qui étaient à ma portée, m’a plusieurs fois traversé la pensée.

Cependant, après des années d’attente et de prière, le rêve de Dieu s’est miraculeusement accompli. Mes droits civiques m’ont été restitués et mon casier judiciaire totalement blanchi… Résultat : aujourd’hui je parcours les prisons, témoigne à mes frères, offre des livres au personnel, bref je vis le rêve de Dieu !

“Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.” Romains 8.28

Il y a sans doute un rêve que Dieu a délicatement déposé sur votre cœur. Il est probable
qu’il occupait le centre de votre vie, de vos prières et de tous vos efforts. Puis le temps a passé, et les obstacles, les imprévus, l’épuisement, le découragement se sont invités sur votre parcours vous laissant croire qu’il serait plus simple d’abandonner ce rêve.

Savez-vous que la majorité des personnes qui abandonnent leur rêve n’arrivent plus à s’épanouir et sont torturées par le remords ? C’est peut-être ce que vous éprouvez également ?

Alors permettez-moi de vous dire que ces sentiments sont une preuve flagrante que Dieu n’approuve pas votre choix. Ainsi donc, il utilisera cette insatisfaction que vous ressentez, comme un électrochoc afin que votre rêve revienne à la vie.

“Les choses que je te fais voir arriveront, mais seulement au moment fixé. Elles vont bientôt se réaliser, ce n’est pas un mensonge. Attends avec confiance, même si c’est long. Oui, c’est sûr, elles arriveront sans retard.” Habacuc 2.3

Reprenez ce rêve que vous avez mis de côté et soyez confiant, car Dieu lui-même vous y conduira.

Un engagement pour aujourd’hui

Père, je me remets en marche vers l’accomplissement de mon rêve ! Au nom de Jésus.

Yannis Gauthier

Partager sur les réseaux sociaux